Un an déjà que ce nouveau Plan d’Epargne de Retraite (individuel) est né. A partir d’aujourd’hui 1er octobre, les PERP, article 83 et autres PERCO ne peuvent plus êtes souscrits.

Nous vous en rappelons les principes :

Le PER, né de la loi PACTE, a pour ambition de moderniser l’épargne retraite et donc d’inciter les français à investir dans un dispositif par capitalisation.

Le premier gros changement, qui était un frein majeur, est la fin de l’obligation de sortie en rente viagère. Dorénavant, il est possible de sortir en capital, en une fois ou de manière fractionnée.

La seconde amélioration est l’élargissement des conditions de sortie par anticipation avec l’ajout de la résidence principale.

Le dernier changement de poids est la capacité désormais de transférer son épargne retraite d’un établissement à un autre. Cette possibilité est offerte quelle que soit l’origine de son ouverture (individuelle ou collective). L’opération est en plus réalisable à peu de frais (1% des encours les cinq premières années du contrat, gratuitement au-delà).

Quel est alors le bilan de cette première année ?

A fin juin, la Fédération française de l’assurance dénombrait déjà 210.000 contrats ouverts, ce qui est un très bon départ qui reste à confirmer dans la durée ! On peut néanmoins d’ores et déjà être optimisme et espérer le décollage de la retraite par capitalisation.

Alors, et vous, avez-vous déjà votre PER ?

Contactez-nous (contact@shareweez.com) et nous serons heureux avec notre partenaire, www.epargne-salariale.fr, de vous expliquer en détail ce dispositif.

Et, n’hésitez pas à venir sur www.shareweez.com/particulier/  pour créer votre espace épargne-salariale & retraite et suivre aisément l’évolution de tous vos supports.

Photo : Jason Leung, Unplash